Dictionnaire de rimes Le Blog

Les oiseaux maintenant volent de leurs propres ombres

Auteur: Paul Eluard
Année: 1929

Les oiseaux maintenant volent de leurs propres ombres
Les regards n’ont pas ce pouvoir
Et les découvertes ont beau jeu
L’œil fermé brûle dans toutes les têtes
L’homme est entre les images
Entre les hommes
Tous les hommes entre les hommes.

Retour en haut

Signaler une erreur