Dictionnaire de rimes Le Blog

Le tranquille fléau doublé de plaintes

Auteur: Paul Eluard
Année: 1929

Le tranquille fléau doublé de plaintes
Tourbillonne sur des nuques gelées
Autant de fleurs à patins
De baisers de buée.
Pour ce jet d’eau que les fièvres
Couronnent du feu des larmes
L’agonie du plus haut désir
Nouez les rires aux douleurs
Nouez les pillards aux vivants
Supplices misérables
Et la chute contre le vertige.

Retour en haut

Signaler une erreur