Dictionnaire de rimes Le Blog

L’as de trèfle

Auteur: Paul Eluard
Année: 1926

Elle joue comme nul ne joue et je suis seul à la regarder. Ce sont ses yeux qui la ramènent dans mes songes. Presque immobile, à l’aventure.
Et cet autre qu’elle prend par les ailes de ses oreilles a gardé la forme de ses auréoles. Dans l’accolade ses mains, une hirondelle aux cheveux plats se débat sans espoir. Elle est aveugle.

Retour en haut

Signaler une erreur