Dictionnaire de rimes Le Blog

Livre VI des Fables de La Fontaine

Le Livre VI du premier recueil des Fables de Jean de La Fontaine, publié en 1668, représente une évolution significative dans l’œuvre du célèbre fabuliste. Ce volume, comprenant 21 fables, marque un tournant où La Fontaine privilégie davantage le plaisir du conte au détriment de la moralité explicite qui caractérisait ses œuvres précédentes. Ce changement stylistique est manifeste à travers une narration plus libre et des morales souvent implicites, laissant au lecteur le soin de les déduire.

Parmi les fables les plus emblématiques de ce livre, Le Lièvre et la Tortue occupe une place centrale. C’est la dixième fable du recueil et probablement l’une des plus célèbres de toute la collection. La morale de cette fable, bien que implicite, est claire : « Rien ne sert de courir; il faut partir à point ». La Fontaine utilise cette histoire pour illustrer que l’arrogance et l’excès de confiance peuvent mener à l’échec, tandis que la patience et la détermination sont souvent récompensées.

Le Livre VI se termine par un Épilogue, qui lui permet de conclure l’ensemble du premier recueil de six livres. Cet épilogue est aussi un moyen pour La Fontaine de dialoguer avec ses lecteurs, de les remercier pour leur soutien et de leur annoncer ses projets futurs. C’est une manière élégante de clore un cycle tout en ouvrant la porte à de nouvelles créations littéraires. Dans cet épilogue, La Fontaine exprime son intention de s’éloigner du genre de la fable pour explorer d’autres formes d’écriture. Cette déclaration témoigne de la volonté de l’auteur de se renouveler et de ne pas se cantonner à un seul style littéraire, malgré le succès immense de ses fables. La Fontaine publiera tout de même des suites à ce premier recueil; un deuxième en 1678-1679 (Livres VII à XI) et un troisième en 1694 (Livre XII).

L’intégralité des Fables de La Fontaine est disponible dans notre bibliothèque.

Le Pâtre et le Lion
Le Lion et le Chasseur
Phébus et Borée
Jupiter et le Métayer
Le Cochet, le Chat et le Souriceau
Le Renard, le Singe, et les Animaux
Le Mulet se vantant de sa généalogie
Le Vieillard et l’Âne
Le Cerf se voyant dans l’eau
Le Lièvre et la Tortue
L’Âne et ses Maîtres
Le Soleil et les Grenouilles
Le Villageois et le Serpent
Le Lion malade et le Renard
L’oiseleur, l’Autour et l’Alouette
Le Cheval et l’Âne
Le Chien qui lâche sa proie pour l’ombre
Le Chartier embourbé
Le Charlatan
La Discorde
La jeune Veuve
Épilogue

Voir aussi nos articles sur : Livre ILivre IILivre IIILivre IVLivre VLivre VI

Retour en haut